Choeur d'hommes d'Anjou choeur d'hommes fondé en 1990

Le choeur a fait trembler les voûtes de la chapelle

24 avril 2018

Ouest-France 22/03/2018

À Notre-Dame du Marillais, le choeur a donné un concert exceptionnel.

Environ 120 personnes sont venues, samedi soir, en la chapelle mariale de Notre Dame du Marillais, au concert du Choeur d’hommes d’Anjou, dirigé par Bernard Chérel. Il était accompagné au piano par Muriel Stip, professeur au Conservatoire de Tours.

La première partie était dédiée à des chants sacrés des cultures orthodoxes, chrétiennes et juives. Parmi ceux-ci, Aimons toujours, extrait d’un poème des Contemplations de Victor Hugo, qui n’avait « plus été interprété depuis 80 ans ».

Après l’entracte, les textes profanes l’ont emporté sur le religieux, comme l’Hymne à la nuit de Hippolyte et Aricie, de Jean-Philippe Rameau. Une pièce créée en 1733, dont la musique fut à nouveau rendue célèbre grâce au film Les choristes.

En fin de programme, le choeur a fait entendre La mer de Charles Trénet, et surtout Nathaliede Gilbert Bécaud, un final chanté « à la russe ». À en faire vibrer les voûtes de la chapelle, et conquérir un public applaudissant à tout rompre.

Prochain concerts

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher

Les actus

Irina, notre nouvelle directrice musicale

24 septembre 2020

Irina, notre nouvelle directrice musicale

Suite au départ de Romain pour des raisons professionnelles, c’est maintenant Irina Nikonovich qui dirige la Choeur d’hommes d’Anjou. Nous avons déjà fait trois répétitions avec notre nouvelle cheffe qui nous apporte toute ses compétences musicales de professeur de chant et cheffe de choeur.

Brève description de son parcours 

Irina NIKONOVICH est née au Kazakstan où elle a très tôt embrassé la carrière professionnelle musicale. Formée à la rigoureuse école russe, elle y a obtenu son Diplôme d'État de Fin d'Études de l'Institut de Formation des Maîtres de Musique au Kazakhstan, puis le Diplôme d'État de Fin d'Études Supérieures au Conservatoire Régional Supérieur d'État de Magnitogorsk en Russie. 

Depuis lors, son expérience professionnelle n'a cessé de se diversifier et de s'enrichir. En Russie d'abord comme chef de chœur, professeur de chant et professeur de direction de chœur notamment à l'Institut de formation des Maîtres de Musique de Roudnyï puis au Théâtre Académique d'Opéra et du Ballet de Ekatérinbourg puis de Magnitogorsk.

En France depuis 2001, à la direction musicale de stages de perfectionnements pour des choristes confirmés et chefs de chœur en région Bourgogne ; à la Direction du Chœur Régional de Champagne-Ardenne « A Cœur Joie » dans le cadre des Choralies 2010, 2013 puis 2016 à Vaison-la-Romaine ; enseignante de chant, chant choral, techniques vocales et piano en Champagne-Ardennes (jusqu'en 2013) puis en Pays de Loire (diverses écoles de musique et Conservatoire à Rayonnement Régional ; et, également, comme chanteuse mezzo soprano soliste. 

Toutes les personnes qu'il lui a été données de former et d'accompagner dans l'apprentissage et la pratique de son art, témoignent à l'égard d'Irina Nikonovich d'un investissement total et sans relâche, d'un charisme rayonnant et généreux qui leur permettent toujours de viser l'excellence et de parvenir, en tous cas, au plaisir partagé du chant et de la musique.

 

Voir tout