Choeur d'hommes d'Anjou choeur d'hommes fondé en 1990

Le Choeur d’hommes d’Anjou fait le spectacle (Avril 2015)

24 avril 2018

  • Église Saint-Louis, le Choeur d'hommes d'Anjou se produit dans un écrin acoustique.Pour la commune, c’est un événement. Accueillir la seule formation vocale masculine en Maine-et-Loire, ça n’arrive pas tous les jours. D’autant que leur réputation dépasse les frontières de la France.

Dimanche 12 avril. Il est 14 h 45. Les cloches de l’église Saint-Louis retentissent. Étonnant ? En réalité, elles annoncent la venue de la formation vocale Le Choeur d’hommes d’Anjou.

Pour ce concert événement, Xavier Testard, le maire, leur souhaite la bienvenue et les « remercie d’avoir choisi Coron ». Le prêtre Jean-Hugues Soret présente ensuite la chorale de la paroisse Saint-Hilaire en Vihiersois. En première partie, les membres de la chorale interprètent quelques chants et commencent par Jubilé, Criez de joie.

Unique en Maine-et-Loire

Le Choeur d’hommes d’Anjou est la seule formation vocale masculine en Maine-et-Loire : 35 hommes le composent.

Après que chaque homme du choeur se soit installé devant l’autel, ils ont entonné une série de chants variés, à l’image de leur répertoire : chants russes, juifs, choeurs d’opéra, chants traditionnels et populaires, chants de comédie musicale, gospel…

Le chef, un ancien chanteur d’opéra

Ils sont dirigés par le chef de choeur Jocelyn Riche. Il a été chanteur dans la troupe de l’opéra de Nantes, dans le choeur de l’armée française. En 1996, il crée le Choeur français d’opéra. Une formation professionnelle dont il assure la direction artistique. Depuis 1993, il dirige le Choeur d’hommes d’Anjou. Il est accompagné par un pianiste professionnel Jerôme Geslin.

Prochain concerts

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher

Les actus

Maulévrier : Chœur d'hommes, un concert très fort

Courrier de l’Ouest - Jeudi 28 mars

28 mars 2024

Samedi, près de 200 personnes se sont retrouvées à l'église Saint-Jean-Baptiste pour assister au concert du Chœur d'hommes d'Anjou, organisé par l'Union Saint-Pierre-Toutlemonde-Maulévrier football.

Ce chœur, créé il y a 34 ans, est composé de 39 choristes, placés sous la direction de la cheffe Irina Nikonovich, professeure de chants, pianiste et chanteuse lyrique. La première partie fut consacrée aux chants religieux, commençant par une prière pour l'Ukraine, suivie par un chant russe, pour un message de paix espéré entre les deux pays. Puis, les choristes ont emmené le public en Italie, au Pays de Galles et Bulgarie, avant de revenir en France.

Moment fort aussi quand Irina Nikonovich a interprété, seule au piano, un chant tzigane, avant que le chœur n'entonne « La mer », titre de Charles Trénet. Chant Zoulou, parlant de l'Apartheid, puis chanson du film « Exodus », dédié aux rescapés de l'Holocauste, ont ponctué le concert. “ Nous allons terminer en chantant tous ensemble l'« Alléluia », dans l'espoir d'un monde meilleur ”, a proposé Irina Nikonovich, d'origine russe.

Courrier de l’Ouest  

Voir tout